Journal d'un vampire en pyjama par Malzieu Je vous présente mon dernier livre lu et adoré.

C'est un livre écrit avec beaucoup d'humour pour traiter un sujet grave : la maladie avec une Dame Oclès bien présente. Ce livre est d'autant plus touchant qu'il s'agit du journal de l'auteur tout au long de son combat contre la maladie.

C'est parfois dur et terrible, mais l'écriture pleine d'humour malgré la situation, nous ferait presque oublier l'attaque de la maladie. presque... car le monde hospitalier prend vite le dessus dans la vie de l'auteur. 

Un livre où j'ai retrouvé l'importance des soutiens,des infirmières et de tout le corps médical pour combattre la maladie et la foi en la vie. Que ce soit la poésie, la musique, l'écriture, la gourmandise, tout est bon pour faire reculer Dame Oclès.

Un bel hymne à la vie, un combat réussi.

 

Citations :

" Quand j'étais petit, je croyais que les pompes funèbres vendaient des chaussures pour les morts".

"Nouveau contretemps de montagnes russes : j'ai une infection au poumon. [...] La greffe est reportée. [...] Patience... Apprendre encore et toujours à maîtriser le (contre) temps."

"Sur mon oreiller, je commence à trouver des cheveux. Puis des mèches de cheveux. [... ] Boule à zéro dans la gorge, je me laisse tondre le crâne par un aide -soignant qui est déjà comme un ami en accéléré. [...] Cette tonte stigmatise de façon visible mon statut de malade."

"Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts. Nous abîme aussi parfois."

"Rosy m'a vu saigner, me faire transfuser et piquer dans tous les sens sans se laisser déstabiliser. Mais quand je me suis mis à chanter, elle a tout pleuré d'un seul coup. l'incroyable digue qu'elle avait bâtie au jour le jour pour nous protéger a lâché. Le condensé de la peur lui a sauté au visage. Panique mélancolique. j'ai eu un mal de fou à la calmer. J'ai mis les bras, les mots doux et ça a fini par marcher. J'étais à la fois désolé d'avoir provoqué de telles inondations au fond de ses yeux, et content de pouvoir à mon tour la consoler."

 

Du même auteur, j'avais déjà lu et aimé : Mécanique du coeur.