jardin secret

19 novembre 2017

Promenade automnale

Un peu de soleil, peu de nuages. Il fallait en profiter.

Petite promenade matinale. 

J'espérais prendre en photo quelques oiseaux mais il y avait beaucoup de coureurs, cyclistes et randonneurs. Du coup, j'ai choisi des sujets beaucoup moins mobiles, quoiqu'en cette saison elles volent parfois au vent (je parle des feuilles).

P1170453

P1170459

P1170482

P1170494

Posté par phany à 14:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


16 novembre 2017

Brèves médicales (2)

Yes !!! Ma journée marathon médical est terminée. Première bonne nouvelle ! 

Deuxième bonne nouvelle : demain, je n'ai pas radiothérapie (entretien de la machine). C'est les vacances !!!!

Troisième bonne nouvelle : ma radio cervicale de ce matin, n'a rien montré.

Du coup, tous mes désagréments semblent bel et bien liés à la cure de chimio avec le taxol. Donc mon oncologue me dirige vers un rhumato qui a l'habitude de prendre en compte ces différents effets secondaires. On verra bien...

Sinon, j'avais au courrier de ce matin, une lettre de l'institut Curie. Je vous avais dit que mon chirurgien, m'avait conseillé de prendre contact avec eux et le service d'oncogénétique. J'avais donc rempli un questionnaire et complété un arbre généalogique, spécifiant quels membres de ma famille avait eu des cancers. Dans mon cas, seul, mon grand-père maternel a eu un cancer de la prostate, à 70 ans passés et avait été traité par radiothérapie. Du coup, face au peu de personnes atteintes dans ma famille, je pensais que l'institut Curie me dirait qu'une étude génétique n'était pas nécessaire. Que nenni...

j'ai rendez-vous le 26 décembre. J'avoue que ce matin en ouvrant mon courrier, je me suis demandée si ce rdv était ou non une bonne nouvelle (oui, oui, je gamberge beaucoup). j'en ai parlé à mon oncologue tout à l'heure, qui m'a dit qu'au regard de mon jeune âge (j'adore), et du fait que mon cancer soit un triple négatif (j'adore moins) c'était logique. Bon, d'accord... 

Pour la petite histoire, le cancer triple négatif, concerne 15% des cancers du sein. Il ne fait pas partie des gentils cancers (vous me direz aucun cancer n'est gentil), et surtout le taux de récidive est assez élévée (d'où parfois mes questionnements sur l'après). 

Au regard, de ce que j'ai lu, on devrait lors de cette consultation me proposer un test génétique ( prise de sang et frottis dans la bouche).

Forcément, je me questionne. Car si mon cancer est liée à une mutation génétique, potentiellement j'ai pu le transmettre à mes enfants, et là je pense à ma fille. Je préfère ne pas trop me questionner, et commencer à psychoter, mais j'y pense néanmoins.

Affaire à suivre.

Posté par phany à 17:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2017

Brèves médicales

Petit point médical.

J'ai revu mon oncologue lundi, qui pense effectivement que mes douleurs seraient liées au taxol. Je dois faire une radio cervicale (après celles des genoux et des épaules de la dernière fois, je vais être radiographiée de la tête aux pieds) et une prise de sang. 

Comme il part en vacances la semaine prochaine, il a fallu dans l'idéal casé tout cela en un temps record. La prise de sang (facile) a été faite ce matin. Pour le reste, ce sera jeudi avec une journée marathon comme je ne les aime pas : radio cervicale le matin, radiothérapie en début d'après-midi et rdv avec l'oncologue pour le goûter. Et tout cela sur tois sites différents, parce que sinon, ce serait beaucoup moins drôle. J'espère juste qu'il ne va pas me diriger vers un autre spécialiste... je le sens bien.

Mis à part cela, il m'a fait sourire mon oncologue... sourire n'est peut-être pas le bon mot d'ailleurs. Forcément, il a regardé mon sein gauche puis a examiné le droit et là ses mains sont passées sur le renflement que fait ma chambre implantable et il me dit :

 "- Ah, elle est à fleur de peau votre chambre. Si elle sort, il ne faut pas vous inquiéter. ça arrive.

- Comment ça si elle sort ????!!!!!

- Oui, ça arrive. la peau se fragilise. "

Alors, voyez-vous, même si je n'aime pas du tout cette chambre implantable, j'aimerais autant qu'elle ne "sorte" pas sans mon autorisation et sans encadrement médical.

D'ailleurs, bonne nouvelle, il m'a dit qu'à la fin de la radiothérapie, si elle me gênait, on pourrait l'enlever. Pour moi, l'enlever ce serait me sentir "libre". Enfin, je crois, parce que depuis hier, je me dis : et si on me l'enlève et que le cancer revient ? Oui, c'est idiot, comme réflexion, mais c'est ainsi. Parce qu'à bien y réfléchir, avec ou sans chambre implantable, si il veut revenir, il reviendra.

Posté par phany à 17:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2017

L'amour se sème.

Un weekend end pluvieux se termine. Il fut bien rempli. Deuxième repas d'anniversaire pour ma fille samedi soir. Du coup de la cuisine pour moi dans l'après-midi : j'ai testé l'osso bucco et le napolitain en dessert. Le vin était bon, la soirée sympa. 

 

C'était l'anniversaire de ma fille et pourtant j'ai encore été gâtée. Ma belle-sœur a refait mon stock de nounours à la guimauve de chez Jeff de Bruges.

Je n'ai jamais autant mangé d'oursons que depuis mars dernier. 

Et ma grande copine Mumu m'a apporté gel douche parfumé et crème corporelle.

La vie est douce quand on est bien entourée.

Je sais que ma Mumu, se fait du souci pour moi, qu'elle a peut-être même "peur" de ne pas en faire assez, qu'elle est comme beaucoup entraînée par le rythme de la vie.

Mais moi, je sais qui est là pour moi. Et je sais que chacun a sa vie, son rythme, ses préoccupations. Je ne compte pas les messages envoyés. Je n’ai pas besoin de cela. Parce que je sais pertinemment que même si certaines personnes sont plus silencieuses que d’autres, elles pensent à moi et me soutiennent. Et puis nous avons tous une manière différente de faire. Certains sont plus pudiques, d’autres plus expansifs.

J’avance doucement vers la fin du traitement (notez que je ne parle pas de guérison) et je sais que si le cancer a le pouvoir de multiplier les cellules, il aura eu aussi celui de multiplier les marques d’affection et d’amour.

Derrière les plus choses les plus moches, il y a tant et tant de belles choses et de belles découvertes amicales.

 

Posté par phany à 18:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

09 novembre 2017

Promenade sereine

Vous trouviez ma note d'hier sereine. Celle-ci le sera encore plus.

J'aime les petites promenades en solitaire que m'offre parfois ce congé maladie. Etre seule me permet d'arrêter mon regard sur trois fois rien. Et parfois c'est avec trois fois rien que l'on fait des belles photos.

Un après-midi pas trop froid, quelques rayons de soleil, un petit thermos de thé, un étang et les couleurs de l'automne, je me promène. Je laisse mon regard se perdre à droite à gauche. Je contemple. J'écoute le chant des oiseaux et j'essaie de les surprendre. Je les vois parfois au milieu des branchages, mais impossible de les prendre en photo. Alors je cherche des sujets moins mobiles et plus accessibles.

Des jolis reflets dans l'eau.

P1170008

 

 

Des feuilles transformées en frêles embarcations.

P1170015

P1170018

P1170034

 

Essayer de jouer avec les couleurs et les reflets.

Et au moment de partir, surprendre le petit rouge-gorge,

P1170095

P1170136

 

Et quand celui-ci s'envole, laisser encore traîner son regard et apercevoir la sitelle, la toute proche. 

P1170144

 

P1170171

 

P1170158

 

Se dire en remontant en voiture, que c'était une belle journée.

Posté par phany à 17:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


08 novembre 2017

Petite routine

La routine s'installe tranquillement.

Les vacances sont finies et les enfants ont repris le chemin du lycée. 

Je poursuis tous les jours ma radiothérapie. Pour le moment, je n'ai pas de douleurs locales et tout va bien de ce point de vue là.

J'ai toujours par contre des douleurs aux niveaux des membres supérieurs qui perturbent mon sommeil la nuit. J'ai appelé l'hôpital de jour aujourd'hui et je revois l'oncologue lundi prochain. Selon toute vraisemblance, il s'agirait bel et bien d'un effet secondaire du Taxol (première cure de chimio, que j'ai terminé en juin ! ). J'avoue que si il y avait un moyen de soulager tout cela, je serais ravie.

Novembre c'est aussi le mois des anniversaires.

Ma fille a fêté ses 15 ans le 1er, dans la joie et la bonne humeur (on ressouffle les bougies samedi soir). 

Hier c'était une grande copine d'il y a 20 ans.

Aujourd'hui c'est ma mère. Ah, ma mère... Pas top en ce moment ( avais-je besoin de cela ? mais commande-t-on cela ?). Je vais passer la voir cet après-midi et j'y retournerai vendredi pour la conduire à un examen médical (Je vais devenir une pro du médical en tout genre).

Demain c'est une amie "virtuelle" qui soufflera ses bougies.

Le 17 ce sera au tour de ma grand-mère : 93 ans. Des soucis de santé elle-aussi qui l'ont conduite à aller en maison de retraite. Difficile de poursuivre une vie autonome quand on a perdu la vue. Elle semble s'y plaire et c'est l'essentiel. 

La ronde des anniversaires de novembre s'arrêtera là. Puis décembre viendra. je soufflerai à mon tour les fameuses bougies. Cette année j'appellerai ma soeur, née le même jour que moi, à un an d'intervalle, pour lui souhaiter le sien (ce que je n'avais pas fait l'an passé).

Décembre me laisse songeuse. Ce sera la fin de la radiothérapie. Le rythme médical s'allègera enfin. me sentirais-je guérie ? 

En attendant, les décorations de Noël sont déjà là. Les catalogues de jouets vont arriver. Et je me félicite d'avoir des grands enfants et ne plus avoir à foncer au magasin pour récupérer Le Jouet qu'il faut avoir ! 

 

Posté par phany à 11:44 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

05 novembre 2017

Renaissance

Texte écrit mi août 2017

 

Hier, devant mon miroir, j’ai constaté que mes cils, tombés depuis peu, commençaient déjà à repousser. Le premier mot qui m’est venu à l’esprit fut : renaissance.

Et quasi simultanément, j’ai eu en tête, le magnifique livre de Boris Vian : l’écume des jours. J’ai vu le nénuphar de Chloé grandir en elle. Il était dans son poumon.

 

La fleur en mon sein se flétrit au moment où je reprends des forces. Je perçois des signes qui me disent que je vais progressivement, retrouver mon apparence d’avant.  Elle a perdu de sa force.  Elle régresse sous ma peau, je la sens encore, mais tellement moins. La chimio nous aura épuisées elle et moi. Mais, elle semble assommer tandis que je me sens « renaître ».

fleur couleur

 La différence entre elle et moi ? Elle était seule, à tenter de grandir en moi. Je n’étais pas seule, soutenue par la science et le corps médical, mais surtout soutenue par beaucoup d’amour. Il est difficile de dire en quelques mots simples, toute la force que j’ai puisée dans tous vos messages : des mots, beaucoup de mots, des gestes, des pensées, de l’amour, de l’amitié.

 Je ne suis pas naïve, je ne baisse pas la garde. Pas encore. Elle et moi, n’en avons pas encore totalement fini. Dans quelques semaines, des gestes chirurgicaux se chargeront de la sortir de mon corps. Et puis, au cas où elle aurait tenté de semer quelques graines en moi, les rayons X termineront le « travail » commencé il y a maintenant plusieurs mois de cela.

Elle et moi avons franchi une étape. Elle fut longue. Elle a parfois ressemblé à un saut d’obstacles, plutôt qu’une ligne droite sans heurts. Je n’en sors pas encore guérie, mais au moins souriante. Je reprends des forces pour la suite.

Ces quelques mots écrits, je veux les partager avec vous, pour vous dire, bien mieux que je ne saurais le faire de vive voix, combien votre présence m’a aidée à accepter la maladie et à lutter.

 

Posté par phany à 10:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 octobre 2017

en chanson

Paroles de la chanson Fondamental par Calogero

On a tous 
Une chanson d'Souchon qui nous traîne 
Un vieux col roulé qui nous gêne 
Une rentrée, une odeur de trousse 
Dans nos souvenirs, on a tous 
Toutes ces choses qui durent et qui tiennent 
Un vieux poster de Saint-Etienne 
Des mots qui nous ont démolis 
Des "Je préfère qu'on reste amis" 

Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse 
Et qui font de nous un édifice 
On a tous au fond du mental 
Toutes ces choses fondamentales 
Toutes ces pierres semées dans le passé 
Qui nous poussent et qui nous font pousser 
Cachées là au fond du mental 
Ce sont les choses fondamentales 

On a tous 


Une bonne odeur de tarte aux pommes 
Une chanson super en automne 
Un vieux couloir qui fout la frousse 
Dans nos souvenirs, on a tous 
Une amoureuse en collégienne 
Des prénoms qui soudain reviennent 
Devant des vieilles photos d'élèves 
Ce qui nous a élevé nous élève 

Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse 
Et qui font de nous un édifice 
On a tous au fond du mental 
Toutes ces choses fondamentales 
Toutes ces pierres semées dans le passé 
Qui nous poussent et qui nous font pousser 
Cachées là au fond du mental 
Ce sont les choses fondamentales 

Si un jour je me désaccorde 
Même perdu, déboussolé 
Je ferai résonner la corde 
La note sur laquelle j'ai poussé 

Toutes ces pierres sur lesquelles on se hisse 
Et qui font de nous un édifice 
On a tous au fond du mental 
Toutes ces choses fondamentales 
Toutes ces pierres semées dans le passé 
Qui nous poussent et qui nous font pousser 
Cachées là au fond du mental 
Ce sont les choses fondamentales 

On a tous 
Toutes ces choses fondamentales
En savoir plus sur https://www.paroles.net/calogero/paroles-fondamental#06fOuqGtJUgPf0l8.99

Posté par phany à 16:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 octobre 2017

Redevenir une femme lambda

Hier, j'ai tombé le chapeau et je suis sortie avec ma nouvelle coupe : rendez-vous raditohérapie, déjeuner avec ma maman et rdv avec ma gynécologue.

Donc, fin d'après-midi, pendant que je patientais avant d'être reçue par ma gynécologue, deux femmes amies (ou parentes) sont arrivées et ont commencé à papoter de choses et d'autres. De fil en aiguille, elles ont parlé des problèmes de santé dans leur entourage. Jusqu'à parler de l'amie d'une amie...

" Et bien figure-toi, qu'on lui a découvert un cancer du sein, elle a été opérée, mais le truc fulgurant ... elle est morte;"

Vrai de vrai.

Moi, toute petite sur mon siège... gloups. Je suis redevenue une femme lambda. 

Posté par phany à 10:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 octobre 2017

New look (défi perso)

oct34

Posté par phany à 18:22 - Commentaires [8] - Permalien [#]